samedi 30 janvier 2016

tam_coc_200815


.
panoramique à Tam Coc  
 elle rame avec ses pieds !  
Marie Noelle et son papa !  

Françoise et Xavier   
Xavier s'exerce !
Jeanine et René en 1998 au meme endroit !

.
.
Bonjour à toutes et tous, heureux weekend !

Aujourd’hui nous continuerons  notre sejour à Hoa Lu, en visitant en barque, le superbe site de Tam Coc

Surnommée « la baie d’Halong terrestre » en raison de la similitude de ses paysages montagneux, à ceux de la huitième merveille du monde, Tam Coc (qui signifie en vietnamien, « trois grottes ») est l’un des plus beaux sites du Nord Vietnam, des milliers de pains de sucre émergent des rizières , entourent des villages ou se refletent dans les eaux limpides des rivières, les sommets sont couverts d’une dense végétation.. ; l’ensemble est très poétique et merveilleux !

La beauté de Tam Coc fut chantée des le 13eme siècle par le roi Tran Thai Tong qui regna sur le royaume du Dai Viet entre 1255 et 1258

« Qui conque est venu dans ce lieu

Dira certes, que le Paradis de l’Ouest n’est pas aussi loin

Ne vaut-il pas mieux d’y passer ses jours

Le temps oublié, la vie terrestre écartée ! »


Le « Paradis de l’Ouest » évoqué dans ces paroles est pour les bouddhistes la demeure de l’âme et celle où l’on jouit du bonheur éternel. Ces mots suffisent à nous donner une certaine idée de la baie d’Halong terrestre

La meilleure façon de visiter Tam Coc est d’effectuer une balade sur une embarcation sur la riviere Ngo Dong. Je pense que vous vous rendrez mieux compte par les photos. Une véritable promenade dans un monde féérique …
à la fin j’ai ajouté deux photos qui datent de 1998, lors de notre premier voyage au Vietnam avec Jeanine, le paysage est le meme, mais les embarcations ont changé, et nous n’avons plus droit qu’à une rameuse, par contre elle rame avec ses pieds, c’est d’autant plus méritant, et très efficace !

(photos de Xavier et René)

en prime une video sur les differentes façons de ramer au Vietnam !

Bon  dimanche, heureuse semaine à venir,
amitiés et bises



.


.

.

Aucun commentaire:

Archives du blog

Membres