lundi 22 février 2010

Croisiere st petersbourg moscou aout 2004
















- 9 Aout 2004 -
....la croisière commence !






18Heures…Larguez les amarres !
- Le « Dimitri Fourmanov » (120m de long) va parcourir près de 2000kms pour rejoindre Moscou, d’abord sur la Néva, ensuite les lacs, fleuves, et canaux, avec 17 écluses à franchir…Présentation du Commandant et de son équipage (100 personnes pour 280 passagers) . Diner à la « russe » : entrée crudités, poissons fumés – caviar sur blinis – Pot au feu à la russe, chaque petit pot fermé par une crèpe – glace – " Vodka à volonté" !! au miliieu des convives, animation des plus réussies par le groupe folklorique « Voronej » trois filles, trois garçons, accordéon et balalaïka…Danses et chants populaires s’enchainent à plaisir !
- Durant ce temps, notre bateau remonte la Néva, quelquefois large de 250 à1300m et passe à la tombée de la nuit devant le fort d’Orecheke, entrée du Lac Ladoga et source de la Néva…le temps est toujours beau mais un peu plus frais 20/25°
- 10 Aoùt – Nous avons traversé le lac Ladoga de nuit, (30fois le lac Léman) avec une légère tempête venant frapper nos hublots, mais sans roulis, ni tangage à notre niveau…
nous remontons le fleuve Svir, beaux paysages boisés (surtout de bouleaux) à l’infini, la forêt russe dans toute son immensité ! Nous faisons escale à Mandroga, un charmant village typique, aménagé en écomusée, belles datchas en bois et ateliers d’artisans aux doigts magiques réalisant sous nos yeux des merveilles.. en bordure de forêt, cet endroit est absolument ravissant !
Appareillage en debut d’après midi, diverses activités nous sont proposées à bord : cours de russe, de cuisine, chorale, danses, conferences, cinema. Nous pouvons aussi lézarder sur le pont supérieur dans les transats, la navigation se poursuit avec de fréquents passages d’écluses. A noter le soir, on nous a servi une « soupe d’orties » absolument délicieuse ! le temps est toujours beau, mais la température est descendue à 18°…
11 Août – Au petit matin, nous entrons dans le lac Onega (17 fois le lac Léman), c’est le cœur de la Carélie (pays aux 64.000 lacs et aux 26.000 rivières) nous nous dirigeons vers le Nord, la température a chuté à 12° ! de nombreuses iles émaillent notre parcours et au loin sur le rivage, des forêts à perte de vue.
L’île de Kiji notre prochaine escale, se profile à l’horizon vers 8 heures du matin, extraordinaire, sous une lumière douce et limpide, apparaît à nos yeux, un ensemble architectural en bois phénoménal : composé d' églises surmontées de bulbes argentés, au milieu de cette nature vierge : c’est irréel ! (classé au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO) cet ensemble venant du moyen âge, très bien conservé, est devenu un musée, un lieu magique ! Nous débarquons émerveillés et commençons la visite sous la conduite d’une jeune guide Carelienne. Les églises sont recouvertes de lames en écailles, faites de bois de tremble (bois très répandu en Carélie) elles changent de couleur, avec le temps. Le plus souvent argenté sous le ciel gris. « La cathédrale de la Transfiguration » est surmontée de 22 bulbes, la plus grosse construction, ne se visite pas, car elle est en rénovation. Après la visite de la merveilleuse « Eglise de l’Intercession », nous parcourons l’écomusée où ont été regroupées des chapelles, des isbas, des granges, des moulins (nous prenions bien soin de ne pas nous écarter dans les herbes environnantes, car elles cachent de nombreux serpents !) Nous assistons à des danses Caréliennes, à un concert de cloches, nous visitons des isbas meublées à l’ancienne et admirons le travail des artisans Caréliens (sculpture sur bois) hélas..nous devons repartir et nous quittons à regret cet endroit magique…
- Le « Dimitri Fourmanov » reprend sa navigation, cap au Sud, vers le canal Volga-Baltique, reçus par l'Officier en second, nous avons droit à une visite de la passerelle, extrémement bien équipée, (radars, sondeurs) de façon à pouvoir naviguer par tous les temps, et de nuit, ce qui n’est pas toujours aisé dans les fleuves et canaux. Et la soirée se termine devant un spectacle folklorique donné par le groupe « Voronej », nous avons droit à de merveilleuses danses, chansons et sketchs populaires…
- 12 Aoüt – Après le canal Volga-Baltique, nous avons traversé le lac Blanc de nuit, et nous empruntons la rivière Sheksna pour nous diriger vers la retenue de Rybinsk. Au passage nous apercevons un clocher dépassant de l’eau (conséquence des travaux pharaoniques effectués entre 1930 et 1940, pour réaliser la liaison Moscou-St-Petersbourg par voie fluviale). Nous approchons de notre prochaine escale : Goritsy, nous sommes maintenant dans « le Parc National Nord de la Russie », le terrain plat jusqu’ici a fait place à un terrain valloné, avec collines recouvertes de forêt de résineux et de bouleaux, avec quelques rares villages, et des paturages.
A Goritsy, peu de chose à voir, (sinon de nombreuses boutiques pour les touristes) on nous conduit en bus par une route panoramique au but de notre excursion : Kirilov et « le Monastère de St-Cyrille du Lac Blanc »…impressionnant ensemble au bord du lac de Siverskoie, ( la légende dit que celui qui se baigne dans ce lac, rajeunit de dix ans ? nous n’avons pas essayé ! peut être à tort ?). Ce monastère, s’étend sur plusieurs hectares, composé de belles constructions rénovées, de tours, d’églises, le tout entourè de fortifications, nous visitons un magnifique Musée d’icônes (plus de 2000) et la "Cathédrale de la Dormition", église principale du Monastère. Cette communauté fut très puissante dans le passé, avec ses 200 moines, ses 20.000 Ha de terre et ses 20.000 serfs. Nous admirons au passage le réfectoire pouvant contenir 1000 convives !
Dans l’après midi nous quittons Kirilov et Goritsy pour reprendre le fil de la rivière Sheksna et atteindre la « retenue de Rybinsk », énorme lac artificiel ou dorment sous les eaux, 700 villages ! et ou se déversent 60 rivières…une pensée au passage à tous ceux qui ont perdu leur village, leurs terres, et aux condamnés aux travaux forcés qui ont réalisé ces travaux monstrueux…au bénéfice du progrès économique certes, mais à quel prix !
Ce soir, « Soirée Anniversaire », animée par le groupe "Voronej", pour tous les natifs du mois d’Août ! chacun reçoit un souvenir et nous dinons au Champagne Français, merci Mondotours...!
13 Août - Nous sortons de la "retenue de Rybinsk" et naviguons maintenant sur la Volga (magnifique fleuve au débit impressionnant, le plus grand d’Europe), le temps est beau et frais (10 à 15°) nous nous dirigeons sur Yaroslav.
Hélas la pluie arrive, nous débarquons avec les parapluies ! située au confluent de la Volga et de la Kotorosl, Yaroslav est une grande ville (importantes raffineries de pétrole), la plus belle de l’ancienne Russie…(patrie de la Première femme cosmonaute « Valentina Terechkova ») au passé très riche, de nombreux monuments en temoignent, vous visitons d’abord le Monastère de la Transfiguration du Sauveur, intèrieur avec fresques somptueuses, l’église du Prophète Elie surprend par ses carreaux de céramiques vernissés (art florissant encore de nos jours à Yaroslav). Nous assistons a un concert de chants liturgiques par la Chorale de Yaroslav, absolument sublime !
Le beau temps est revenu, nous pouvons visiter le marché populaire, en rentrant au bateau, très bien achalandé en victuailles diverses, hélas nous n’avons pas eu le temps, de juger des prix ? On peut cependant se rendre compte que le niveau de vie est plus bas que dans les grandes villes, les voitures sont plus rares et plus vieilles, les rues moins bien entretenues, bien que propres. A remarquer sur la place une statue de Lénine, toujours présent !
- Départ à 19 H pour l’escale suivante Ouglitch, ce soir spectacle chansons avec Oleg le ténor du groupe « Voronej », ce superbe chanteur tient seul la scène avec son accordéon, et donne un vaste échantillon de son répertoire de chants populaires russes. Magnifique soirée !
- 14 Août - Temps pluvieux de nouveau ! dommage Ouglitch est si belle au bord de la Volga avec ses coupoles bleues au milieu des arbres, nous commençons la visite à 7H (plan de route du bateau oblige !), au débarcadère, accueil par une souriante jeune fille, avec offrande du pain et du sel !
Visite avec une guide locale, très sympathique, restes du Kremlin bati au bord du fleuve… « Cathédrale de la Transfiguration », remarquable édifice, impressionnant par la hauteur de ses voutes, entiérement décoré de fresques relatant l’Evangile, le tout est surmonté d’un très beau clocher doré de 37m de haut… au passage nous assitons a des chants liturgiques, chantés à Capela par quatre moines… ensuite nous enchainons par « l'église St Dimitri sur le Sang », ou fut assassiné le tsarévitch Dimitri (10 ans) en 1591, probablement sur l’ordre du Tsar Boris Godounov…pour étouffer l’affaire, beaucoup d’habitants furent déportés en Sibérie, et, anecdote ahurissante, la cloche ayant annoncé la mort du Tsarévitch, fut déportée elle aussi, en Sibérie et amputée de son battant !! elle est revenue depuis, mais pas dans son clocher, et sans battant !! Prèsence dans l’église d’icones dénudées, très rare ! le toit est surmonté de cinq coupoles bleues étoilées du plus bel effet…Visite rapide de la ville et achat de souvenirs sous la pluie…de vieilles dames "babouchkas" vendent des fleurs de leur jardin sur l'embarcadère, émouvant !
à 9heures le navire appareille pour Moscou ! passage de la superbe écluse d’Ouglitch, batie en forme de porte surmontée d’un arc ! ces écluses sont absolument remarquables, 300m de long, 14m de dénivelé, on passe généralement à deux bateaux en quelques minutes…Nous quittons la Volga et naviguons maintenant dans le canal Volga/Moskova…Durant la journée diverses activités nous sont proposées. Concert d’accordéon et balalaika, Film retraçant le premiers jours de la croisière…et pour terminer : le bouquet, le repas du Commandant, tenue correcte…repas plus que correct, allocutions du Commandant et du Directeur de croisière Serguei, qui nous régale une fois de plus, avec son français sans accent, d’une bonne petite histoire « croustillante »…la soirée se termine par le gala des « talents du bord », présenté par les passagers ! de très bonnes et sympathiques prestations …sketchs, chansons, danses etc...

...

Cannelle vous souhaite une très bonne croisière !












.






mercredi 17 février 2010

Cannelle retrouve sa garrigue

Bonjour à toutes et tous, après son hospitalisation et les quelques jours de repos de Jeanine, , tout allant bien, nous avons repris nos promenades dans la garrigue, à la grande joie de Cannelle, Freesbee est sorti de son côté, ce sera une balade en solitaire ! le temps est incertain, mais il fait doux, profitons en !



mercredi 10 février 2010

escale à Moscou !









Bonjour à toutes et à tous !
Cannelle est encore en train de farfouiller dans nos albums de voyages,
qu’as-tu choisi aujourd’hui, Cannelle ? la Russie !
La Russie ! pourquoi pas, on dit tant de choses sur cet immense pays !
commençons par la capitale Moscou, que nous avons visitée deux fois, une fois en 1980 et la dernière en 2004, à l’issue de notre croisière sur les lacs, canaux et fleuves de St Petersbourg à Moscou, en compagnie de notre amie Germaine, le 15 Aout 2004, nous arrivions à Moscou sur le « MS Dimitri Fourmanov » un agréable bateau de croisière russe, de 260 passagers, ce fut notre hôtel, toutes les excusions se font au départ du bateau, les repas de midi sont pris dans des restaurants en ville…
Arrivée à M O S C O U
- 15 Août 2004 – (Dimanche) frais et pluvieux, nous arrivons au majestueux port fluvial de Moscou vers 8H30, la flèche qui le surmonte est dotée d’une étoile rouge, avec « faucille et marteau », (le passé n’est pas complètement effacé semble-t-il !)…Nous partons de suite pour la visite de la ville, nous n’allons pas décrire Moscou, une ville de 15 Millions d’habitants, dotée d’une telle richesse historique et d’un patrimoine architectural exceptionnel, ne se décrit pas, il faut la voir, et la visiter plus longuement que nous ne l’avons fait, comme St-Petersbourg ! Moscou est une ville en pleine expansion, qui s’étale en cercles concentriques, ponctués de rocades autoroutières, la dernière fait 104kms.
A l’exterieur se situe une zone verte, de forêts, jardins, permettant la détente. La ville par elle même est dotée de zones de verdure, particuliérement importantes
Devant le temps incertain, notre guide, la sympathique Natacha, nous fait commencer la visite par la Galerie Tetriakov, un des plus grands musèes du monde et le plus grand musée d’Art Russe, en particulier une collection d’icônes impressionnante, notamment du grand peintre Andrei Roublev, en tout 60 salles merveilleuses, mais hélas, nous manquons de temps !



- 15 Août -

L'Après-midi, beau temps, nous allons rendre visite au domaine de Kolomenskoie, une des résidence préférées des Tsars, musée d’architecture en plein air, l’ancien Palais en bois n’existe plus, grand parc avec Eglise de l’Ascension, Notre dame de Kazan (et ses coupoles bleues, étoilées d’or), un musée et l’Isba de Pierre le Grand, très typique en rondins de bois !

Nous revenons au bateau en longeant la Moskova et en admirant au passage les differents quartiers de la ville, le Kremlin omniprésent, le théatre du Bolchoï, la nouvelle place du Manège (et son centre commercial souterrain sur quatre niveaux) beaucoup de constructions en cours, et d'immeubles en rénovation, On a meme reconstruit des églises disparues comme la « Cathédrale de la Vierge de Kazan » près de la Place Rouge , ou construit des nouvelles comme la "Cathédrale du Christ-Sauveur" qui remplace, la célèbre piscine en plein air du Moscou des années « Kroutchev ». On remarque de nombreux édifices de type stalinien, à l’architecture contreversée, mais qui plait de nouveau, on en a repris la construction !!

Après diner, nous partons pour une visite de la ville de nuit, superbe ballade, parmi les monuments illuminés, les plus beaux : le Bolchoï, et surtout la « Cathédrale de Basile le Bienheureux », avec ses couleurs étincelantes, le Kremlin bien sur, rues animées, nombreux cafés, restaurants, hotels, beacoup de lumière, beaucoup de pubs et de néons clignotants…un brin d’émotion devant le « Monastère de Novodovietchi » se mirant dans l’eau d’un étang, nous ne le visiterons pas, et c’est bien dommage ! manque de temps …Nous terminons la soirée, par une expèrience indispensable pour connaître Moscou, la visite du métro, la qualité de la décoration des stations est surprenante, on se croit plutot dans un musée, partout du marbre, des fresques, des arcades, une propreté irreprochable, pas de tags !! la profondeur du réseau, de 50 à 150m est surprenante, et les escalators vertigineux ! les rames se succedent à un rythme soutenu, mais sont bruyantes, pas de pneus ! comme à Paris …Nous visitons quatre stations les plus remarquables et rentrons assez impressionnés !


- 16 Août – Temps couvert 12° . Nous continuons la visite de la ville de Moscou, autour de Kremlin, nous allons à pied sur la Place Rouge (7Ha), Décor éblouissant, au fond la Cathédrale de Basile le Bienheureux, toute rutilante de couleurs, en face le Musée Historique, tout de rouge vétu, à droite le grand magasin Goum, à l’architecture impressionnante, à gauche les murs du Kremlin, avec la tombe du Soldat Inconnu, sa flamme et ses gardes, la masse imposante du Mausolée de Lénine (pas de visites aujourd’hui..) et de chaque côé , la nécropole des grandes célébrités, généraux et anciens dirigeants de l’URSS, entre autre le Premier Homme dans l’Espace : Gagarine est enterré ici. La Place Rouge, comme toujours, est très animée par une foule de touristes ou de moscovites. Nous faisons une rapide visite du Goum, superbe décor, arcades, allées en marbre, deux niveaux, mais un peu trop luxueux, on retrouve quantité de boutiques parisiennes ou de grandes marques, c’est surtout une façade, les moscovites y flanent, pas en très grand nombre d’ailleurs ! mais n’achétent pas beaucoup semble-t-il ?

- Pour le déjeuner le bus nous amène à un restaurant sur la Colline aux Oiseaux, splendide panorama sur l’Université Lomonossov, bel édifice de type « stalinien », à nos pieds Moscou, le stade olympique (JO de 1980), un tremplin géant pour le saut à skis et la Moskova, beaucoup d’espaces verts…nous remarquons dans le parking de l’hotel-restaurant, une proportion énorme de Mercédés, BMW, 4X4 Lexus, et autres véhicules de prestige… les milliardaires moscovites ne sont pas loin ! d’après notre guide 6 % des russes sont milliardaires et habitent tous à Moscou !!

- Nous attaquons ensuite le gros morceau :la visite incontournable du Kremlin, une ville dans la ville, superbe, net, bien tenu, la moindre indiscipline, (traverser en dehors des clous par exemple) est ponctuée immédiatement d’un coup de sifflet, d’un des nombreux policiers présents (assez rares par ailleurs en ville)…pas d’autre mot, c’est extraordinaire, le tout bordé d’une enceinte fortifiée et de 20 tours de guet, dominé par la Tour du Sauveur et son horloge géante et le Clocher d’Yvan le Grand, au hasard de la visite, nous admirons la demeure du Président Poutine, le palais des Congrès, le Grand Palais du Kremlin, le Roi des Canons (calibre 890 !), la Tsarine des Cloches (200tonnes) posée au sol, car au cours d’un incendie, pas encore refroidie, elle fut arrosée d’eau, s’est fêlée et a perdu un morceau de 3tonnes !…plus loin la place des Cathédrales est stupéfiante, quatre églises sur une seule place ce n’est pas courant, et quelles églises : Eglise du Palais des Terems, Cathédrale de l’Assomption ou de la Dormition, cathédrale de l’Annonciation et cathédrale de l’Archange Michel comme dans toutes les églises russes, la décoration est d’une grande richesse !
16 Août -
- Nous terminons la journée par une balade dans la rue Arbat, (le cœur de Moscou), rue piétonne, grosse affluence, nombreuses boutiques, échopes de souvenirs, cafés, restaurants (dont le fameux Macdonald), peintres en plein air, marchands ambulants, notamment un curieux vendeur de coca, qui porte une glacière en sac à dos, et vend ses canettes fraiches (jamais vu encore ce type de vendeur !)
- Alentour, circulation intense dans ce quartier, les grandes avenues sont pleines de véhicules en tout genre, neufs en majorité, avec une grosse proportion de voitures européeennes, Mercédés, BMW, Volkswagen, Renault, Peugeot etc…des Ladas encore et toujours ! des taxis jaunes comme à Newyork, et des Trolley décorés de pubs géantes..des lignes de tram aussi...
- La circulation n’est pas seulement intense dans le centre, les grandes avenues qui aménent à la périphérie sont également très chargées, notre chauffeur a des difficultés pour nous ramener à notre bateau…dernier soir, il nous faut faire les bagages !!

- 17 Août – départ 9H nous quittons le bateau en musique, nous avons devant nous une journée libre, mais que pouvons nous faire, dans un pays dont nous ne connaissons pas la langue et où tout est écrit en Cyrillique, nous faisons confiance à notre guide, qui nous améne d’abord visiter le Parc de la Victoire 1941/1945, immense et splendide esplanade, comportant autant de jets d’eau que de jours de guerre (nous n’avons pas compté !), le monument est composé d’une très grande flèche et d’une composition terrassant une croix gammée, nous n’avons pas visité le musée, par manque de temps, notamment une grande exposition du matériel de guerre utilisé durant cette période…une très belle église est accolée à cette esplanade. Pour terminer, nous avons visité la station de métro desservant ce monument, la station la plus profonde du Métro de Moscou (150m) un ticket de métro coute 5roubles l'équivalent de 0.90 Euros …
- Nous continuons notre route vers la rue Arbat, point central le plus animé, ou chacun pourra vaquer à ses occupations personnelles, achat de caviar pour certains, de souvenirs ou une dernière photo pour d’autres, nous nous contentons de flâner dans cette belle rue, et de prendre un repas dans un café agréable, bientôt l’après midi et le départ vers l’aéroport, dernières formalités, contrôles divers, en particulier la sécurité très poussée…Adieu à Natacha...nous prenons un B737 de la compagnie marseillaise de charter AXYS, excellent voyage de retour, assez bruyant, chacun désirant parler une dernière fois à ses compagnons de croisière !!
…derniers adieux ! aux bons compagnons de voyage, que nous ne reverrons certainement jamais, mais des souvenirs communs nous unissent …


Quelle conclusion ? : ce n’est qu’un carnet de voyage, nos impressions sont personnelles…en restant objectifs, ce voyage fut une réussite totale, certains ont critiqué, le bateau, le confort, la nourriture…nous, nous avons été satisfaits en tout ?
sauf peut-être de certains compagnons de voyage, mais il faut savoir être tolérant !

Accueil exceptionnel, organisation sans reproche, les excursions bien étudiée avec des guides très compétents, parlant un français irréprochable…la densité des visites et la richesse du patrimoine Russe nécessite une bonne santé et pas le moindre handicap, car visiter les plus grands musées du monde en trois heures, relève de l’exploit, en particulier pour les guides ! nous avons été frappés par la gentillesse de la population, dans les visites, dans les magasins, les cafés, quelques rencontres, dans le métro, ou un piéton rencontré au hasard de nos promenades, nous avons tenté difficilement de communiquer, mais la sympathie était là, les sourires toujours présents…La France et les Français sont très appréciés par les Russes !

Nous avons remarqué aussi , malgré les erreurs et les horreurs passées, une nostalgie de la grandeur passée, et de certains avantages perdus, les salaires et les retraites sont bas, la très grande pauvreté, cotoie la plus grande richesse ! le chômage règne...la liberté a un prix ! on ne peut, ne pas réfléchir, en voyant tous ces monuments, que le régime passé, s’il a causé beaucoup de destructions, a participé à la conservation de la plus grande partie du Patrimoine, a sauvé les collections de l’Ermitage, en les transportant en Sibérie lors de l'invasion allemande, a reconstruit les Palais détruits autour de St Petersbourg par les nazis, meme si les plus belles rénovations sont récentes. les actions du maire de St Petersbourg, de celui de Moscou et du Président Poutine ont été déterminantes à ce sujet. Ces guides si brillants et les cadres de la Russie actuelle, sont souvent de purs produits de l’Enseignement et de l’Education de l’ancien régime… on doit le souligner ! (et surtout n'oublions jamais : c’est le pays qui a le plus contribué à écraser le nazisme et sauver notre civilisation au prix d’une saignée dont l’ampleur est inconcevable : plus de 21 millions de morts....).rien ne pourra excuser les erreurs ou atrocités du régime passé…mais il faut en tenir compte ! aussi souhaitons à la Russie et aux Russes de continuer leur route vers la démocratie, la liberté et la prospérité


Il faut visiter ce pays pour ce forger une idée objective, personnellement nous avons fait un beau voyage !

Nous espérons que vous aurez pris plaisir à cette rapide visite de Moscou !

.







mardi 9 février 2010




Bonjour à toutes et à tous , bon dimanche !
Début Février, timidement les premiers mimosas fleurissent, assez en retard ! et pas encore à profusion ..Cannelle se joint à nous pour vous offrir ces premières fleurs, qui annoncent le printemps dans le sud ! ceci n'empèche pas Cannelle de flaner dans la maison, un peu désorientée par l'absence de sa "maman Jeanine" retenue à l'hopital ! (elle est sortie depuis, et va très bien!) mais notre petite chienne se retrouve dehors, pour de petits exercices avec Freesbee, toujours avec le meme plaisir !
Bonne semaine, grosses bises, et lèches de Cannelle !

Archives du blog

Membres