samedi 30 janvier 2010

Cannelle à l'honneur !

.
Cannelle est à l'honneur sur le blog de notre amie Nanie (Caboamnope) "Les Chats du Bocage" ...
nous vous invitons à la visiter, elle en sera très heureuse ! Nous vous souhaitons une très heureux weekend et vous adressons de grosses bises, accompagnées de lèches de Cannelle !
.
PS Jeanine vient de subir une petite opération sans gravité Jeudi, elle va bien, le chirurgien est satisfait, et elle rentrera demain à la maison ! Cannelle la cherche ? elles seront heureuses toutes les deux !
.
Photos : créations de notre amie Nanie, avec la participation de Cannelle !
.
.






vendredi 29 janvier 2010

Mesa Verde au Colorado


Mesa verde

23 Août 2003- nous quittons Moab par la 191S, et nous entrons au Colorado par la 666E, temps toujours au beau fixe 30/35° ! arrivée à Cortez en début d’après-midi, nous nous dirigeons vers le parc de Mesa Verde, parc immense, (très grandes distances entre les sites) situé à 2500m d’altitude, il fut hélas ravagé par un incendie il y a deux ans, les forêts sont une désolation…heureusement les ruines indiennes ne furent pas touchées. Après passage au « visitor center », nous nous rendons à « Long House » que nous visitons, bien guidés par un « ranger ». Ces ruines de villages indiens « Anasasis » datent de 1350 et sont merveilleusement conservées, à l’abri d’avancées de falaises. Retour à Cortez et installation dans un "confortable" Comfort inn.

24 Août 2003 – nouvelle visite à « Mesa Verde », découverte du Muséum et de l’histoire du Parc, suivie d’une magnifique excursion aux plus belles ruines : « Cliff Palace », sous la conduite d’un sympathique «ranger » (Graig !) …très émouvantes, ces ruines sont un magnifique témoignage historique de la vie des indiens « Anasasis » (les « Anciens » en langue Navajo). Retour à Cortez pour finir la soirée dans un restaurant Mexicain « Francisca » afin de fêter l’anniversaire de René (75ans) !!!

25 Août 2003 – nous quittons Cortez par la route 160E vers Durango et Pagosa springs, et attaquons les « Rocheuses », passage au col de « Wolf creek » 3280m, (il fait très beau) splendides paysages de haute montagne, ensuite route 285N de Monte Vista à Buena Vista, par le Pancha Pass 2730m, (les vallées sont à 2300m !). Escale et visite de Buena Vista, charmante petite ville au passé Western et à présent tournée vers le tourisme en montagne. Hébergement dans un accueillant Best Western…

Mesa Verde National Park
Mesa Verde National Park est le plus grand site archéologique des cultures amérindiennes il contient les plus grandes et les plus importantes réserves archéologiques des cultures autochtones aux États-Unis. Les Anasazi ou "anciens" peuplaient cette région de 500 à 1300 ap. J.C. Il ont occupé initialement les sommets des mesas, qui procuraient quelque protection naturelle de leurs ennemis. Comme leur culture s'est développée, ils ont appris à construire des habitations communes élaborées et fortifiées dans des cavernes abritées des falaises. Les ruines de nombreuses anciennes villes pareilles à flanc de falaise sont conservées dans la parc national Mesa Verde.

Les Anasazis


Les Anasazis sont un ancien peuple indien dont la culture s’est développée dans le Sud-Ouest des Etats-Unis entre le premier siècle avant JC et le XVè siècle de notre ère. Leur culture est caractérisée par ses habitations troglodytes, son agriculture irriguée, ainsi que par son remarquable travail de la turquoise.
Le nom "Anasazi" signifie "les Anciens" dans la langue des Navajos. Les Anasazis vivaient dans la région de Four Corners, au carrefour des actuels états d’Arizona, du Nouveau-Mexique, de l’Utah et du Colorado, dans une région accidentée creusée de nombreux canyons et de cavernes. Les traces de leurs premières implantations remontent à 100 avant J.C. La période de formation de leur culture, qui s’étend jusqu’au milieu du VIIIè siècle, est marquée par un important développement de la vannerie.
. Leur civilisation est remarquable pour plusieurs raisons. Elle a laissé de nombreux vestiges monumentaux et culturels sur plusieurs sites, dont deux sont classés sur la liste du patrimoine mondial établie par l'UNESCO. Ensuite, les vestiges retrouvés par les archéologues témoignent d'une maîtrise des techniques de la céramique, du tissage et de l'irrigation. Enfin, les Anasazis savaient observer le soleil et dessinaient des symboles restés mystérieux dans le désert..
D’abord installés dans des grottes, ils commencent au VIIIè siècle à construire des maisons d’adobe adossées à des parois rocheuses et leur agriculture se développe grâce à un réseau complexe d’irrigation. C’est de cette époque que datent les nombreux villages construits le long de Chaco Canyon, (au Nouveau Mexique) dont Pueblo Bonito et Pueblo Alto sont les plus connus. L’ensemble des villages de Chaco Canyon semble avoir abrité environ deux mille personnes. Des études récentes ont révélé un important réseau de routes rectilignes d’environ huit à dix mètres de large qui rayonnait dans le désert environnant et où des marches avaient été taillées pour escalader les falaises. Certaines de ces routes ont quatre-vingt kilomètres de long. Ce sont là d’étonnants aménagements de la part d’un peuple qui ne disposait ni d’animaux de trait ni de véhicules à roues. Cela révèle certainement une importante circulation de personnes et de marchandises, et probablement une activité cérémonielle intense. Il a été retrouvé dans les ruines anasazis de splendides mosaïques de turquoise de différents tons de vert et de bleu ornant des poteries, des bijoux, des objets rituels. La turquoise semble avoir été à cette époque une véritable monnaie. Tous les villages anasazis comportent des chambres souterraines de forme cylindrique. Ce sont les premières "kivas" qui persisteront dans les cultures pueblo et hopi modernes. Elles symbolisent l’émergence de l’humanité hors du monde souterrain où elle a été créée. Les villages de Chaco Canyon sont abandonnés au début du XIIè siècle, à cause probablement d’une période de sécheresse, et la population s’installe plus au nord.

Les Anasazis atteignent l’apogée de leur culture entre le XIè et le XIVè siècle. Ils cultivent le coton, le maïs et de nombreuses plantes comestibles. Leurs habitations aux nombreux étages reliés par des échelles s’organisent en véritables villes. Les sites de Mesa Verde, au sud-ouest du Colorado et de Wupatki, au nord-est de l’Arizona, témoignent de cette époque. Pourtant, dès la fin du XIIIè siècle, les villages installés sur les plateaux sont abandonnés et leurs habitants se replient dans les canyons.Au XIV-XVè siècles, les Anasazis abandonnent leurs villes et leurs champs cultivés. Cet exode aurait pu être causé par plusieurs dizaines d’années de grande sécheresse qui auraient rendu l’agriculture impossible. L’arrivée des Apaches et des Navajos, des tribus pillardes venues du nord, peut y avoir aussi contribué, bien que rien ne permette d’affirmer que les Anasazis aient été détruits par la guerre. On peut aussi supposer un épuisement des sols cultivables. Tout suggère un abandon volontaire et organisé. Les Anasazis n’ont pas disparu. Aujourd'hui, les descendants des Anasazis, les Zuñis et les Hopis de l’Arizona et du Nouveau-Mexique perpétuent leur culture . (d'après Larousse)


Voir aussi : wikipedia , USA Decouverte , USA Tourist





dimanche 24 janvier 2010

sortie de Cannelle avec ses amis

Bonjour à toutes et à tous, en compagnie de Jeannine notre belle fille et Jessie notre petite fille, Cannelle a fait une sortie jeudi dernier avec ses amis proches Reine, sa cousine setter, Briska et Freesbee , copine et copain Jack Russell...un beau soleil inondait notre colline du Collet Redon, ils se sont régalés !

jeudi 21 janvier 2010

invitation au voyage : San Francisco !











Aujourd’hui, Cannelle n’a pas trop envie de sortir, elle nous demande de lui raconter un de nos voyages, "que dirais tu de San Francisco, connais tu cette belle ville : Cannelle ?"..." ah non ! mais ne me faites pas lire un texte comme d’habitude, racontez moi votre voyage, et nous verrons les photos au fur et à mesure !"..." d’accord, on y va" ….
.
Nous sommes donc partis le 31 Juillet 2006 pour San Francisco... excellent vol sur Air France ! départ 10h40 locales arrivée San Francisco à 12h38 locales, après 11h de vol ...formidable le décalage horaire, bon accueil par les autorités policières et douanières, un peu de panique pour récupérer les bagages, sur un tapis surchargé, mais tout finit par s'arranger... heureuse surprise à l'arrivée il y a un train (genre métro automatique) pour aller à la station de louage des voitures (très pratique) Signature du contrat chez Alamo, qui nous demande d'aller choisir un véhicule au garage, nous avons le choix entre 25 véhicules de type Van (genre Espace Renault) affolement général, les enfants courent partout, quelle couleur ? rouge, bleu, vert ? finalement et avec sagesse, nous choisissons un Van Country Chrysler, gris acier, sept places, très confortables et qui nous semble pouvoir contenir le maximum de bagages ! nos amis, eux , choisissent un 4X4 Chevrolet. superbe machine, qui s'est révélée un peu gourmande en carburant ( mais au diable l'avarice! ). Départ à la découverte de San Francisco, par la route 101N, qui traverse la ville, pas de problème pour trouver notre hôtel, un modeste Best Western, ( 9ème Rue ou Ninth street !) mais qui s'avère être très confortable et bien équipé. Proche de Market street et du départ du Cable-Car. (le célèbre Tram de San Francisco). Une surprise, le temps est plutôt frais, 15°, du vent et nuageux. Les enfants et les amis partent à la découverte du quartier, nous préférons nous reposer.


Mardi 1er Aout:Super ! Le "breakfast" est offert parBest Western! et nous partons à la découverte de San Francisco, le temps est frais, mais beau environ 19°...nous rejoignons Union Square le cœur de la ville et Market Street au départ du Cable Car, point de rendez vous de tous les touristes ! mais à cette heure matinale, pas de "queue", munis de "Pass" pour la journée, nous montons dans ce "tram" prestigieux, archaîque et typique à souhait ! les « meilleures places » sont sur les marche-pieds, les enfants, petits et grands se précipitent, nous nous contenterons des sièges, réservés aux "seniors", aux USA, les "seniors" et les "handicapés" sont particuliérement respectés ! (qu'on se le dise!)... Nous voici partis pour un parcours pittoresque au possible, direction Fisherman's wharf, l'endroit le plus prestigieux de la ville, front de mer donnant sur la Baie, avec ses nombreux restaurants et boutiques de souvenirs, musiciens et balladins de toute sorte, (cette année c'est la statue argentée "immobile" qui est à la mode !) Auparavant nous avons fait une halte à la station "Lombard Street" ( lieu des exploits de Steve Mac Queen dans Bullitt ! ) pour prendre des photos de la célèbre rue superbement fleurie, et aux nombreux virages en pente très prononcée, d'où l'on peut contempler la Baie et le célèbre ilot d'Alcatraz et sa prison désaffectée ! Nous flanons sur Fisherman's wharf, jusqu'au Pier 39, jetée aménagée, en zone d'attractions, restaurants, jeux pour enfants, cinémas etc.. et nous poursuivons notre visite en empruntons le "Tram F", tram classique, le "Pass" est vraiment pratique, destination Market street et Chinatown, visite au passage de la Cathédrale de San Francisco, (St. Mary of the Assumption )très sobre, le quartier chinois est typique à souhait, on s'y croirait, enseignes,, batiments et décorations chinoises. Les commerces aussi bien entendu, les passants par contre sont surtout des touristes ! dire qu'on peut faire des affaires serait exagéré, enfin on peut trouver, des souvenirs fabriqués en Chine (pas besoin d'aller hors de France pour çà!!) et par exemple 4 teeshirts pour 10$, la qualité est correcte sans plus ! La fatigue commençant de se faire sentir, les enfants continuent la visite de Chinatown, et nous rentrons en utilisant le Cable Car, et un peu de marche à pied dans Market street, rue animée, mais à la limite de la sécurité, beaucoup de clochards, de gens déhérités occupés à divers trafics ou trainant leur desoeuvrement dans des bars un peu glauques, une note sympathique, les joueurs d'échecs en plein air! Pour rejoindre notre "Ninth street", c'est quand même un peu long, nous aurions du prendre le métro ou le bus qui empruntaient le même parcours !!


Mercredi 2 Aoùt : les déplacements en transports en commun, s'avérant un peu longs, nous partons en voiture pour Fisherman's Wharf, on peut trouver dans les rues adjacentes, des parkings à des prix interessants ( 8 USD pour la journée, au lieu de 20 USD en bord de mer !.) En attendant le départ de notre excusrion pour Alcatraz( nous avions réservé par internet ), nous visitons le Pier 39 et ses abords, déception les phoques ont pratiquement disparu, à notre dernier voyage en 2003, plus de six cents se doraient au soleil au pied du Pier 39, aujourd'hui à peine une trentaine, que s'est il passé ? Nous embarquons au Pier 43 pour visiter Alcatraz. Traversée rapide... et nous voici dans ce lieu célébre (sinon prestigieux), ou tous les "plus mauvais sujets" des USA ont été enfermés, au départ prison militaire de 1909 à 1934 et pénitencier fédéral de 1934 à 1963...fermée par Robert Kennedy, ministre de la Justice, Al Capone est passé par là !! Visite très bien organisée, avec écouteurs dans la langue de son choix, le lieu est impressionnant, et les cellules sinistres, mais c'est cependant très instructif et représentatif du régime carcéral de l'époque, nos enfants et petits enfants, sont sortis un peu songeurs, nul doute, qu'ils s'en rappelleront. Au retour nous ne pouvons approcher du Golden Gate Bridge, dans le brouillard. Il faisait froid et il y avait du vent, à peine 15° ! Pour admirer ce chef d'oeuvre nous décidons d'y aller en voiture, et nous pouvons profiter de quelques éclaircies pour photographier. Nous empruntons le pont pour gagner Sausalito, une très belle banlieue de San Francisco, résidentielle et huppée à souhait ! une curiosité les "house-boats", résidences sur l'eau, coquettes et fleuries, elles ont été construites dans les années 1970 par les "hippies"... totalement illégales, elles se vendent parait-il à prix d'or ! malgré leur état de ruine pour certaines. Après une rapide incursion sur la route côtière du "Golden Gate récreation area", hélas dans la brume, nous repassons le pont ( payant 5 USD dans ce sens seulement! ) et nous nous rendons dans le centre de San Francisco, au Square Alamo, où se trouvent le quartier des "Painted Ladies", charmantes maisons de style victorien. Nous les avons trouvées un peu trop rénovées et moins colorées qu'en 2003, et la maison, où fut tourné le film "Mme Doubtfire" toute proche est retombée dans l'anonymat d'un revêtement fade. Ce quartier reste néanmoins très agréable avec son caractère aristocratique ! Nous rentrons à la nuit un peu fatigués, mais enchantés de notre journée.
.
Ce fut notre troisième séjour à San Francisco, et nous apprècions de plus en plus cette ville magnifique, nos enfants et nos amis, venus pour la première fois : sont emballés et décident de faire une visite nocturne en voiture, pour clore notre bref séjour... Pour eux c'est définitif : ils reviendront !
.
Nous sommes repartis le lendemain matin de bonne heure, par le pont Oak Bay Bridge, (longueur 7kms à deux niveaux) en direction de Oakland, cap à l’Est vers le parc Yosemite .
Cannelle semble être contente de ce récit et vous invite à voir les photos, nous espérons que vous serez vous-mêmes satisfaits ! bonne visite !
.
En cadeau, un survol de la ville en hélico !
.
Autres sites à visiter : UsaTourist - L’internaute - Wikipedia




vendredi 15 janvier 2010

moi aussi j'ai vu la neige !






















Bonjour à toutes et à tous, c’est Cannelle qui vous parle :
.
Je viens de découvrir la neige, que c’est beau ! hélas il en est tombé une toute petite couche dimanche dernier, fondue l’après-midi, mes parents m’ont amené sur la colline, où il en restait encore un peu, avec Freesbee, mais nous n’avons pas pu jouer beaucoup ! la couche était trop mince ! Mais j’ai vu la neige ! et tata Jessie m’envoyait des boules ! trop drôle !! je me suis bien amusée, Freesbee avec sa baballe ne voyait meme pas la neige, c’est un grand distrait …
.
Je vous souhaite une bonne fin de semaine, de grosses lèches de Cannelle et de Freesbee …le Jack Russel des neiges !
.

mardi 12 janvier 2010

sorties en Janvier

Bonjour à toutes et à tous, bonne semaine, nous avons un temps relativement clément chez nous, bien que les matins avoisinent zero, nous avons échappé à la neige jusqu'ici, et hier, surprise, quelques flocons sont venus blanchir le paysage, à peine un cm, Cannelle qui n'avait jamais vu ça, n'a pas pu vraiment apprécier, car tout a fondu rapidement ! peut être aujourd'hui sera le grand jour ? en attendant nous vous amenons une fois de plus en promenade, avec Cannelle et son copain Freesbee, dans les collines environnantes ! Cannelle vous présente ses voeux les meilleurs pour 2010, mais elle n'a pas vraiment apprécié le chapeau dont nous l'avons affublée pour le reveillon du jour de l'An !!
Bonne semaine et plein de léchouilles de nos chiens !!

lundi 4 janvier 2010

voyage dans nos albums de souvenirs !




Bonjour à toutes et à tous ! Bonne et Heureuse Année ! les fêtes se terminent, nous sommes rentrés à la maison, retrouver notre Cannelle, avant de reprendre les promenades dans la garrigue, elle vous présente une autre partie des albums de voyages de ses parents , Le Grand Canyon !
.
Le symbole de l'Ouest américain
Beaucoup de parcs naturels américains sont impressionnants, mais aucun ne peut soutenir la comparaison face au mythique Grand Canyon. Nous avons visité cette région en 1999 avec nos amis Germaine et Joel, et en 2006 avec nos enfants, en 1999 nous avons eu la possibilité de survoler en avion ce fabuleux canyon, et visiter la rive sud (South Rim un peu trop touristique ) et en 2006 nous avons séjourné sur la rive Nord, beaucoup plus sauvage (North Rim)…
Incontestablement, il s'agit d'une des plus grandes merveilles du monde naturel. Aucun film, aucune photo ne saurait retranscrire l'immensité de cet espace, pas plus que les nuances multicolores qui varient en permanence à toutes les heures du jour.
.
Le Grand Canyon est l'un des plus grands symboles des Etats-Unis. Une gigantesque balafre qui traverse les paysages de l'Arizona sur plus de 400 km sans les défigurer. Maintes fois utilisé dans des décors de films et de publicités, le Grand Canyon semblerait presque familier.. Quoiqu'il en soit, soyez sûr que l'étonnement et la fascination seront au rendez-vous... à condition de rester dans les parages au moins 1 jour et 1 nuit pour admirer la lumière et les superbes couleurs à l'aube et au crépuscule. Surtout, n'oubliez pas de prendre votre appareil photo. Votre portrait devant un décor aussi beau et célèbre sera l'un des plus beaux souvenirs de votre séjour !
Profond de 1750 mètres par endroit, ..(.sa largeur varie de 6 à 29kms,) le Grand Canyon est aussi une mine d'or pour les géologues et chercheurs qui étudient les origines de la Terre. Ici, pas besoin de creuser pour voir les différentes couches rocheuses qui témoignent de la formation géologique de la Terre. Certaines strates, les plus profondes, remontent jusqu'à la période du précambrien antérieur... il y a près de 3 milliards d'années !
Plus récemment, il y a environ 65 millions d'années, le Colorado s'est formé sur ce grand plateau rocheux. Pendant tout ce temps, ce fleuve a érodé sont lit, inlassablement, jusqu'à former cet immense canyon, large de 20 km en moyenne et dont la profondeur continue de s'accroître. Le Colorado est l'un des plus bels exemples de la force tranquille qui caractérise la nature. Une démonstration qui force le respect.
.
Pour la visite, sachez qu'il y a de nombreux points d'observation qui offrent une vue superbe sur le canyon. De même, plusieurs excursions sont possibles : longues ou courtes, sportives ou non, à pied ou à cheval... Pour connaître les parcours, leurs longueurs et leurs difficultés, demandez des renseignements au Visitors Center. De nombreux documents, traduits dans toutes les langues, vous aideront à vous repérer et à planifier vos balades.
Avant d'immigration européenne, la région était habitée par des Native Americans (hualapai) qui ont construit des colonies dans le canyon et ses nombreuses grottes.Le Grand Canyon est considéré comme un lieu saint dans la langue Hopi (« Ongtupqa »)où il se rendaient en pèlerinage. Le premier Européen connu à avoir vu le Grand Canyon est García López de Cárdenas espagnol, qui est arrivé en 1540
.
En vous approchant du sud vous traversez pendant des heures un paysage montagnard désolé avec des collines herbeuses, quelques arbres isolés et occasionnellement un cheval ou une vache. Une végétation de pins Ponderosa commence à quelques kilomètres au sud du parc et vous traverserez bientôt une forêt dense. À un panneau signalisant "scenic lookout" (point de vue panoramique) vous vous arrâtez et marchez quelques mètres à travers les buissons. Soudainement le voilà et il vous coupe le souffle!
Le Grand Canyon s'étale devant vous, à votre gauche et à votre droite il est là, à perte de vue. En face, vous devinez le bord opposé à 20 km. Sous vos pieds le terrain descend abruptement de 1000 mètres vers un plateau puis de plusieurs centaines de mètres vers le fond du ravin en forme de serpentin. La vaste gorge est parsemée de buttes rocheuses, de falaises escarpées en calcaire et de profonds canyons décorés de bandes de toutes couleurs. Des mots ne peuvent pas décrire cette vision. C'est une des vues les plus magnifiques du monde.
.
Mais, pour bien apprécier le Grand Canyon, rien ne vaut l’avion ou l’hélicoptère . Cependant la plupart des visiteurs ne font qu'admirer le canyon depuis des points de vue du bord méridional, mais pour vraiment apprendre à connaître cette beauté naturelle vous devez y descendre
dans une journée vous pouvez descendre jusqu'à mi profondeur et remonter. Le circuit "Bright Angel" vers "Lookout Point" fait environ 20 km avec une descente de 1000 m et longue remontée ardue de 1000 m vers le bord. Le chemin est large et bien entretenu mais vous risquez de le partager de temps à autre avec une caravane de mulets. Faites attention où vous mettez vos pieds! Le circuit prend environ 7 à 8 heures sans forcer le pas.
N'essayez pas de descendre à pied vers le fond du canyon en une journée! C'est un circuit de 32 km avec une descente de 1500 m et une longue et chaude remontée de 1500 m pour retourner vers le bord.
Il faut prévoir au moins deux jours pour faire à pied un aller et retour jusqu'au fond du Grand Canyon. Le premier jour vous devriez descendre le chemin "South Kaibab" jusqu'à "Phantom Ranch
Si vous manquez d'entrain pour faire la randonnée dans le canyon, vous pouvez y aller à dos de mulet. Des expéditions d'une journée vous prennent jusqu'à mi profondeur du canyon. L'aller et retour dure environ 8 heures. Les expéditions à dos de mulet épargnent certainement vos pieds mais rendent d'autres parties de votre corps très douloureuses !!!
Pour une visite plus complète , nous vous recommandons le site de Wikipédia , le site de l’US Tourist, et la Webcam en direct du Grand Canyon !
Et pourquoi pas un petit tour en Hélico pour terminer !
.
Bonne visite !
.




Archives du blog

Membres